Histoire de l'œil par Georges Bataille

Histoire de l'œil

Titre de livre: Histoire de l'œil

Éditeur: Gallimard

ISBN: 2070728501

Auteur: Georges Bataille


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Histoire de l'œil.pdf - 31,703 KB/Sec

Mirror [#1]: Histoire de l'œil.pdf - 36,456 KB/Sec

Mirror [#2]: Histoire de l'œil.pdf - 47,855 KB/Sec

Georges Bataille avec Histoire de l'œil

À l'image du cosmos, la littérature a ses trous noirs, ses taches aveugles qui signalent des textes limites, relatant des expériences inconcevables, qu'elles soient spirituelles, érotiques ou autres. À cette catégorie appartient l'Histoire de l'oeil de Georges Bataille. Écrite en 1935, publiée en 1957, cette "histoire" relate la geste d'un narrateur entraînant dans son sillage érotique et sacrilège, en France puis en Espagne, d'autres figures telles que celles de Simone, de Marcelle et de Sir Edmond, à la fois victime et comparse. Au fil de ce texte bref et cinglant comme un coup de rasoir, émaillé de scènes érotiques et d'actes meurtriers, s'explicite la tentative de Bataille d'une "expérience intérieure" qui, coupée de l'adoration divine, vise l'atteinte d'une extase à l'état pur, débarrassée d'un objet et d'une finalité. Extase de la sainte ou de la victime travaillée par le bourreau, extase de l'acte sacrilège ou de la débauche. Au texte lui-même sont joints d'autres précieux compléments : un fragment autobiographique de Bataille éclairant les origines de l'Histoire de l'oeil, et des fac-similés de manuscrits. --François Angelier

Livres connexes

À l'image du cosmos, la littérature a ses trous noirs, ses taches aveugles qui signalent des textes limites, relatant des expériences inconcevables, qu'elles soient spirituelles, érotiques ou autres. À cette catégorie appartient l'Histoire de l'oeil de Georges Bataille. Écrite en 1935, publiée en 1957, cette "histoire" relate la geste d'un narrateur entraînant dans son sillage érotique et sacrilège, en France puis en Espagne, d'autres figures telles que celles de Simone, de Marcelle et de Sir Edmond, à la fois victime et comparse. Au fil de ce texte bref et cinglant comme un coup de rasoir, émaillé de scènes érotiques et d'actes meurtriers, s'explicite la tentative de Bataille d'une "expérience intérieure" qui, coupée de l'adoration divine, vise l'atteinte d'une extase à l'état pur, débarrassée d'un objet et d'une finalité. Extase de la sainte ou de la victime travaillée par le bourreau, extase de l'acte sacrilège ou de la débauche. Au texte lui-même sont joints d'autres précieux compléments : un fragment autobiographique de Bataille éclairant les origines de l'Histoire de l'oeil, et des fac-similés de manuscrits. --François AngelierÀ l'image du cosmos, la littérature a ses trous noirs, ses taches aveugles qui signalent des textes limites, relatant des expériences inconcevables, qu'elles soient spirituelles, érotiques ou autres. À cette catégorie appartient l'Histoire de l'oeil de Georges Bataille. Écrite en 1935, publiée en 1957, cette "histoire" relate la geste d'un narrateur entraînant dans son sillage érotique et sacrilège, en France puis en Espagne, d'autres figures telles que celles de Simone, de Marcelle et de Sir Edmond, à la fois victime et comparse. Au fil de ce texte bref et cinglant comme un coup de rasoir, émaillé de scènes érotiques et d'actes meurtriers, s'explicite la tentative de Bataille d'une "expérience intérieure" qui, coupée de l'adoration divine, vise l'atteinte d'une extase à l'état pur, débarrassée d'un objet et d'une finalité. Extase de la sainte ou de la victime travaillée par le bourreau, extase de l'acte sacrilège ou de la débauche. Au texte lui-même sont joints d'autres précieux compléments : un fragment autobiographique de Bataille éclairant les origines de l'Histoire de l'oeil, et des fac-similés de manuscrits. --François Angelier